Vitamines élevages Bovins

Le rôle essentiel des vitamines en élevage bovin

Dans le contexte actuel de fortes évolutions du cours des vitamines, le marché des minéraux se trouve aujourd’hui largement impacté. Cette situation peut encourager certaines dérives au dépens de la qualité produit et provoquer de sérieuses carences physiologiques au sein des troupeaux.
Les vitamines sont en effet des substances organiques actives, vitales, indispensables à la croissance et au bon fonctionnement de l’organisme des animaux d’élevage qui ne peut en effectuer lui-même la synthèse. S’en passer ou en réduire la consommation sans précaution particulière peut engendrer des sérieux dégâts. Avant de modifier les apports en vitamines, il est nécessaire de bien connaitre leurs rôles et fonctions pour les animaux d’élevages.

Vitamines, qui fait quoi ?

–  La Vitamine A

La vitamine A ou Rétinol est la plus importante des vitamines. On peut la trouver dans les fourrages verts sous la forme de précurseur comme le Béta-Carotène. A noter que dans les fourrages conservés (foin, ensilages), les grains et les tourteaux, il n’y a plus de vitamines A, car celle-ci se dégrade pendant le stockage, l’ensilage ou la dessication.

Les fonctions de la vitamine A sont bien connues :

  • Maintien de l’intégrité des épithéliums et des tissus (digestifs, peau, utérus, poumon , squelette…)
  • Maintien du système immunitaire
  • Support des tissus de croissance et de développement (gestation)
  • Aide à la vision

Ainsi les carences en Vit A sont associées avec des troubles de la vision, des défauts de croissance, troubles de la reproduction, fragilité des muqueuses pouvant entrainer des diarrhées ou des pneumonies.
Les besoins en vit A sont de 100 000 UI par vache adulte par jour ou 5000 UI par kg MS ingéré.
On peut diagnostiquer une carence en vit A par un dosage sanguin de rétinol qui doit se situer entre 300 et 800 ug / litre de sérum.

– La Vitamine D

La vitamine D régule le métabolisme du calcium et du phosphore sanguin. Elle a aussi un rôle dans l’immunité. La carence en vitamine D peut se manifester par une réduction des performances, de l’hypocalcémie et des troubles de la reproduction.
Chez les jeunes animaux, la carence en vit D conduit au rachitisme. Chez l’adulte, on aura de l’ostéomalacie, des fractures, des veaux morts nés ou faibles.
Les besoins en vit D sont de 20 000 UI par vache adulte par jour ou 1000 UI par kg MS ingéré.
On peut diagnostiquer une carence en vit D3 par un dosage sanguin qui doit se situer entre 20 et 80 ng / ml plasma.

– La Vitamine E

La fonction principale de la Vitamine E est un rôle d’anti-oxydant en association avec le Sélénium : elle est essentielle pour l’intégrité et le fonctionnement des muscles, de la reproduction, de la circulation sanguine et lymphatique, des  systèmes nerveux et immunitaires. Les signes d’une carence en Vit E sont les troubles de la fertilité, accroissement des rétentions placentaires, augmentation de la fréquence et de la durée des infections mammaires.
La forme la plus sévère est la maladie du muscle blanc chez le jeune bovin (dégénérescence du muscle). Comme la Vit A et D, la vitamine E est présente dans les fourrages verts, mais absente dans les fourrages conservés, les grains et les tourteaux.
Les apports minimum recommandés pour une vache peu productrice sont de 250 UI par jour en lactation et 500 UI pour une haute productrice.
On peut diagnostiquer une carence en vit E par un dosage sanguin qui doit se situer entre 400 et 2200 ug / dl plasma.

S’assurer que tous les besoins en vitamines sont couverts, c’est essentiel pour conserver un troupeau en bonne santé et une production de qualité.

Vitalac, des formules constantes, des prix compétitifs

Dans cette conjoncture, faire confiance à Vitalac c’est avoir accès à des formules qui restent constantes malgré le contexte, des prix compétitifs et une disponibilité garantie. Expert fabricant en nutrition, Vitalac a formulé spécifiquement ses gammes minérales afin de répondre aux besoins nutritionnels de vos vaches à tous les stades physiologiques.

N’hésitez plus, renseignez-vous et maintenez la santé et les résultats de vos troupeaux grâces à des gammes de minéraux sécurisées. Quelque soit votre secteur géographique, un technico-commercial spécialisé en nutrition bovine est à votre disposition et à votre écoute pour vous accompagner au mieux  au sein de votre élevage.

(Sources techniques: Philippe Arzul, Expert Ruminants – Chef produit bovin Vitalac)