Aliments d’allaitement

aliment veau - ruminant - vitalac

Outre son alimentation liquide à base de produits laitiers, il est important que le veau dispose toujours d’une eau propre, d’une source de fibre (paille idéalement) et d’un aliment solide concentré.

De plus en plus d’éleveurs laitiers décident de ne pas nourrir leurs veaux avec du lait entier, pour des raisons pratiques, économiques et sanitaires.
Gamme Genilac : Poudre de lait haut de gamme, riche en protéines laitières
Kalvion + : Complément alimentaire à diluer dans le lait pour prévenir les diarrhées digestives du veau

Les effets la gamme Genilac et Kalvion + :
– Sécurisation de la digestion (diarrhée)
– Croissance optimisée

Aliments veaux

La digestion du veau sur ses premières semaines de vie est de type « monogastrique » : son rumen n’est pas encore fonctionnel, le lait étant digéré uniquement dans la caillette. Pour faire du jeune veau un ruminant performant, il faut lui faire consommer rapidement un aliment solide, appétant et digestible, qui mette en route son rumen afin d’assurer son sevrage en toute sécurité.
Ruminostart : 1er âge avec céréales et protéines extrudées
Vitavo : Aliment 1er âge/2e âge très appétant, à formulation sécurisée (amidon lent, haute teneur en fibres, tampon)
Vitabov Croissance : Aliment 2e âge, idéal pour une conduite en ration sèche avec de la paille.

Le sevrage des veaux peut être décidé sur 2 critères, indépendamment de l’âge : le gabarit de l’animal (90-100 kg poids vif, soit 105 cm de tour de poitrine) et l’ingestion d’aliment sec (le veau doit en ingérer 2 kg/j.

Consulter le programme veau
Rechercher