Des conservateurs pour garantir la qualité de vos récoltes 

Toute l'importance de bien conserver ses récoltes 

Bien conserver ses récoltes c'est assurer la valorisation de tout leur potentiel. Le stockage de l'herbe et du maïs constitue une étape importante après les ensilages car il conditionnera la qualité de l'alimentation des animaux par la suite. Pour ne pas laisser de place au hasard et éviter les mauvaises surprises, il faut penser à la  préservation des récoltes en utilisant un conservateur pour limiter les pertes au silo (sans conservateur, la perte de matières sèches est estimée à 12%, elle descend à 4% avec l'utilisation d'un additif microbiologique) et diminuer l'échauffement du front d'attaque (les tas qui chauffent limitent l'ingestion et donc les performances des animaux). L'objectif d'un conservateur est d'empêcher le développement et la prolifération des champignons, des moisissures et des mycotoxines. Au champs, les contaminations dépendent de plusieurs paramètres sur lesquels il n'est pas toujours facile d'agir (climat, précédent cultural, travail au sol, variétés...) mais au niveau du stockage, il est possible de limiter les pertes et d'optimiser ses ensilages en utilisant un conservateur biologique ou acide.

Des conservateurs biologiques ou acides pour faire le travail 

Vitalac propose deux types de conservateurs pour assurer la préservation de l'herbe et du maïs : biologiques ou acides

Nos conservateurs biologiques sont des additifs microbiologiques composés de bactéries homofermentaires et hétérofermentaires. Leur rôle est d'améliorer la conservation des ensilages en réduisant les fermentations à l'ouverture du silo, en obtenant un front d'attaque plus frais et une ration plus stable et plus digeste ensuite. Pour l'herbe ou le maïs, nos conservateurs s'utilisent en pulvérisation sur l'ensemble de la récolte et sont compatibles avec de nombreux applicateurs (intégrés aux ensileuses ou ajoutés aux équipement de récolte). 

Nos conservateurs acides sont des puissants prémélanges acidifiants organiques. Ils s'utilisent de façon plus locale, en élevages porcins  pour inhiber les levures et les moisissures qui peuvent se développer. Les conservateurs acides sont  aussi plus préconisés lors de conditions d'ensilages difficiles : matière sèche faible ou trop élevée, fort pouvoir tampon des fourrages, pauvres en sucres. Leur formules sont non corrosives.

Biologiques ou acides, nos conservateurs répondent aux attentes en matière de conservation des récoltes, un point stratégique et déterminant en élevage.